Rompre le charme, Amanda Sthers


Un roman qui se mérite !


Un sentiment partagé m’a accompagnée durant la lecture.

Pénétrer avec force l’intime, parfois avec gène et vouloir accéder à plus encore. Vouloir comprendre ce qui motive Amanda au plus profond d’elle.  Que cherche-t-elle à dépasser ? Que voudrait-elle vivre ? Que n’a-t-elle déjà vécu ?

De non-dits en besoin de se raconter, de dire sa famille, elle nous livre crue sa vérité de femme, de fille. Elle questionne sa mère tout au long de ce roman. Ou plutôt est-ce la maternité qu’elle sonde, l’existence, la transmission de la vie, de la mort ? Elle se taille à coups de mots une place dans le cœur des siens.

« Nous ne sommes pas une famille aux chagrins raisonnables. »

Non, rien n’est raisonnable dans ce roman. L’écriture est vive. Sèche. Abrupte. Sensible. Et tellement vraie ! De l’émotion à l’état pur jusqu’à la dernière ligne. Un livre de fille, de mère, de femme…


Un coup de cœur !


Rompre le charme, Amanda Sthers, Stock, 2012


Écrire commentaire

Commentaires : 0