Aston vin 007 humour roman

Une aventure actuelle, depuis Bordeaux, le pont de pierre, le miroir d’eau, jusqu’aux rives de l’Estuaire de la Gironde en Côtes de Bourg, Alfred poursuit une idée. Alfred n'est personne, c'est une caricature de raté, un amalgame de pauvre type, de vie étriquée, de vieux garçon introverti, complexé, étayant son quotidien de maniaqueries, de troubles obsessionnels mais aussi de fantasmes inavoués, irréalisables... ? C'est, à la fois, personne et tout le monde. Alfred est son propre miroir, il est aussi le notre.

Voici quatre jours dans la vie d’Alfred, les quatre derniers, peut-être, Alfred est malade. Vaincre ses propres peurs, ses résistances, conscientes ou non, l’emportera au fil de sa mythomanie dans une aventure inattendue. Soirée dans un château, investisseurs chinois, dégustation, critique de vin, spéculation sont au cœur de ce récit fantasque.


L’écriture y est vivante, drôle, absurde, ou émouvante.
                  

Une histoire dont on ne sort pas indemne.